Facebook Pinterest

Accueil > Le Château > L’architecture

L’architecture

Assis sur les rives du Couesnon, à la frontière entre la Normandie et la Bretagne, Bonnefontaine est un château-fort édifié par le Chancelier de la Duchesse Anne de Bretagne à la fin du XVe siècle.

Les tours, les pinacles et les mâchicoulis du château rappellent la Bretagne de la Renaissance et le granit des façades donne un sentiment d’éternité.

Aménagé au XIXe siècle dans le goût médiéval par un descendant d’un des chevaliers défenseurs du Mont Saint Michel, le Vicomte de Guiton, le château est dédié à l’Archange. Sa statue de granit veille du haut de la tour Nord (voir plus bas).


  • 1. La tour Sud date de l’autorisation donné à Pierre de La Marzelière par le roi de France Henri II en 1547 de fortifier Bonnefontaine. Cette tour à caractère défensif est pourvue d’un chemin de ronde à mâchicoulis et de deux canonnières.
  • 2. Tour polygonale d’époque Renaissance.
  • 3. Tour construite en symétrie de la tour du XVIème siècle lors du programme de reconstruction du XIXème siècle conduit par l’architecte J-B. Martenot
  • 4. Les 3 lucarnes du corps de logis Sud sont des témoins de la Renaissance bretonne. Les pilastres de la lucarne centrale portent les initiales F et P de Françoise de Porcon et Pierre de La Marzelière. Le fronton de la lucarne de droite est ornementé du collier de l’Ordre de Saint Michel (donné par le roi Henri II) entourant les armoiries martelées pendant la révolution française.
  • 5. Protecteur et symbole de la région l’Archange Saint Michel se dresse majestueux sur la tour Nord. Sculpté en 1880 il est attribué à L. Gaumerais.